Micro-crèches en Alsace

Hilsenheim, Muttersholtz et Wittisheim, un projet éducatif commun

Le projet éducatif est un document de référence pour les équipes. La connaissance de ses grandes lignes garantit l’assurance d’une prise en charge cohérente et respectueuse de l’enfant et de sa famille au sein de la structure. Il est également le point de départ d’un travail de réflexion pour toute l’équipe afin de donner un sens à tout acte réalisé et à partager les mêmes valeurs et objectifs.

« Jouer pour se construire et s’ouvrir aux autres »

Les micro-crèches « Le p’tit home d’Alsace » sont des lieux d’accueil collectifs de petites tailles. Les équipes de professionnelles de la petite enfance assurent un service de qualité adapté aux besoins des familles. Ces structures s’intègrent dans le tissu local et participent à la dynamique des communes.

 

Le projet social

Une micro-crèche est :

  • un lieu d’accueil et d’écoute du jeune enfant et de sa famille.
  • un lieu d’épanouissement favorisant le bien-être de chaque enfant et le respect de ses choix, de ses rythmes, de ses goûts et de ses habitudes.
  • un lieu de socialisation pour l’enfant afin de lui permettre de découvrir la vie en collectivité.
  • Un lieu qui privilégie le jeu.
  • Un lieu de recherche et d’échanges professionnelles (accueillant des stagiaires, favorisant la formation continue, échange entre des professionnelles de différentes structures.) 

Pour répondre à ces prérogatives, 4 objectifs sociaux se dégagent :

Promouvoir un accueil de qualité

  1. Proposer un lieu adapté et sécurisé,
  2. Avoir des repères dans le temps avec un déroulement type de la journée.
  3. Créer des repères affectifs en assurant une stabilité du personnel et une personne de référence pour chaque enfant.
  4. Etablir une relation de confiance avec les parents et s’inscrire dans une idée de continuité maison /crèche, on parle alors de coéducation.
  5. Prévention de la négligence et de la maltraitance de l’enfant.
  6. Rompre l’isolement social et géographique de certaines familles.
  7. Proposer différents moments d’échanges au sein de la structure (petit déjeuner parents, rencontres, fête de fin d’année, sorties…).
  8. Associer les parents à la vie de la structure en participant à des ateliers divers.

Favoriser le bien-être de chaque enfant et le respect de son individualité.

Epanouissement personnel :

  1. Accueil personnalisé où les transmissions quotidiennes entre l’équipe et les parents renforcent le lien.
  2. Mise en place d’un cahier de liaison qui permet la transmission des informations importantes entre les parents et l’équipe.
  3. Etre à l’écoute de l’enfant et de ses envies.
  4. Partager des temps d’échanges individuels privilégiés avec l’enfant (lors du repas, du change, du coucher)
  5. Proposer et non imposer les activités dirigées.
  6. Favoriser l’expression sous toutes ses formes, à l’aide de chants, comptines, livres ou moment de langage, jeux moteurs et ateliers pédagogiques.
  7. Permettre à l’enfant de se retrouver dans des coins calmes aménagés.
  8. Respecter le rythme d’apprentissage de chacun.
  9. Avoir une attitude tolérante et bienveillante envers l’enfant.

    Respect de l’autre dans sa différence :

  10. Respect de l’éducation des familles
  11. Ouverture à l’autre et soutien dans la différence
  12. Non jugement.  

Favoriser la socialisation et privilégier le jeu sous toutes ses formes.

Gérer l’espace pour apprendre à se socialiser

  1. Rendre l’espace propice aux échanges,
  2. Partager des temps d’activités communs,
  3. Susciter un intérêt commun autour d’un thème fédérateur (voir projet pédagogique)
  4. Privilégier les temps de promenades et de sorties facilitant les échanges et l’ouverture vers le monde extérieur.
  5. Aider l’enfant à trouver sa place au sein du groupe.
  6. Identifier les règles de vie et les codes de politesse par la parole. Servir d’exemple et de modèle d’identification
  7. S’inscrire dans une démarche écologique en pratiquant le tri sélectif et le respect de son environnement.

    Jouer et se socialiser :
    Par le biais du jeu et du jouet, l’enfant fabrique sa conscience sociale. Or, c’est le jeu qui dans l’Enfance réalise cet apprentissage des rôles et par conséquent façonne progressivement la base sociale du soi.

    « En apprenant à jouer, on apprend à être un être social »

  8. Créer des zones de jeux variés pour permettre une alternance entre des jeux collectifs et individuels.
  9. Appréhender l’enfant en participant à ses jeux.
  10. Favoriser les jeux d’éveil, d’expérimentation, de création.
  11. Varier les supports de jeux (éléments naturels, récupération) pour stimuler l’imagination et la créativité de l’enfant.

Partager et enrichir sa pratique professionnelle. Encourager la formation.

  1. Créer des liens entre les différents partenaires sociaux (mairie, associations, PMI, autres professionnelles de la petite enfance)
  2. Communiquer avec les différents partenaires.
  3. Accueillir les stagiaires et assurer un suivi de qualité
  4. Encourager la formation continue au sein de l’équipe éducative.
  5. Connaissance des ressources proches et organismes (médiathèque, forum des parents…).